• Attaquez avec Rudolf Spielmann (2)

    Après avoir vu comment Spielmann mène promptement une attaque sur le roque, voici une partie typique de l'Autrichien : il mène une attaque spéculative contre le roi noir, à partir d'un gambit réputé incorrect. La défense est mise sous pression et Spielmann conduit brillamment l'offensive.

    Blancs : Rudolf Spielmann

    Noirs : Moïsseï Elyashov

    Münich 1903

    Gambit du roi

     

    1.e4 e5 2.f4

    Le gambit du Roi avait pour Spielmann un de ses derniers propagandistes, même au temps de la domination des échecs hypermodernes.

    2...exf4 3.Cf3 g5 4.h4 g4 5.Cg5 ?!

    Le gambit Allgaier sacrifie le cavalier pour dénuder le roi noir mais si les Blancs peuvent récupérer trois pions, il leur manque aussi le pion sacrifié au deuxième coup.

    5...h6

    5...f6 ? est une faute car les Blancs obtiennent une forte initiative après 6.Dxg4 ! et sur 6...fxg5 7.Dh5+ Re7 8.Dxg5+ Rf7 9.Fc4+ et l'attaque rapporte beaucoup de matériel. La meilleure réplique à Dxg4 semble 6...h5 mais les Blancs poursuivent par 7.Df5 fxg5 (Th6 renonce au gain du cavalier est meilleur mais après 8.Cf3 les Blancs ont l'avantage.) 8.De5+ De7 9.Dxh8 Ch6 10.Ch3 +- Les Blancs ont l'avantage matériel et les Noirs ne peuvent capturer leur dame.

    6.Cxf7 Rxf7 7.Fc4+

    Aujourd'hui, 7.Cc3 ou même 7.d4 sont jugés préférables. De toutes manières, les Noirs ont les meilleures chances théoriques mais contre un spécialiste, c'est pratiquement dangereux.

    7...d5 !

    Les Noirs rendent un pion mais ils libèrent leur jeu. 7...Rg7 tourne mal après 8.Dxg4+ Rf6 9.Dxf4+ suivi du mat. 7...Re8 est meilleur. 8.Dxg4 Df6 9.d4 (9.Fxg8 perd après 9...h5 !) Ce7 et si les Blancs ont un certain jeu pour le matériel sacrifié, ce ne sera pas facile de développer une initiative plus forte.

    8.Fxd5+ Rg7

    8...Re8 est tout à fait jouable. Le Roi noir revient vers le centre mais  ce n'est pas facile de l'atteindre.

    9.d4

    Spielmann pouvait jouer 9.Fxb7 !? Fxb7 10.Dxg4+ Re6 11.Df5+ Rd6 12.d4 Fg7 mais il manque du renfort.

    Attaquez avec Rudolf Spielmann (2)

    9...Df6 ?

    Une réponse bien logique : les Noirs tentent de couvrir toutes les cases faibles et ils défendent f4. Cependant, le déplacement de la dame en f6 bloque le cavalier g8 et cela donne encore un temps supplémentaire à Spielmann pour attaquer. 9...f3 10.gxf3 Cf6 ou 9...Cf6 immédiatement sont meilleurs.

    10.e5 !

    Gagne le contrôle de la case f6.

    10...Dg6

    10...Dd8 était sans doute envisageable et les Blancs continueraient par 11.Cc3 (l'informatique préfère Fe4)

    11.h5

    Un pion avance après l'autre et attaque la dame. Les cases f6 et g6 sont désormais sous le contrôle des Blancs.

    11...Df5 12.Cc3 Fb4 13.0-0

    Les Blancs ont fini par roquer et ils menacent de prendre en f4, qui signifierait l'ouverture de la colonne 'f' et de très mauvais moments pour les Noirs.

    13...f3

    Ce coup est fréquent dans le gambit du roi. Les Noirs rendent un pion mais ils veulent fermer la colonne 'f'. S'ils jouent 13...Fxc3 14.Txf4 ! est joué en coup intermédiaire 14...Dxh5 15.bxc3 avec une attaque terrible contre le roi noir.

    14.Ce4 !

    Le cavalier s'en va renforcer  l'attaque en allant en g3.

    14...Dxh5

    14...Cc6 15.c3 Fe7 16.Fe4 n'est pas meilleur.

    15.Cg3 Dh4

    L'idée des Noirs est basée sur ce coup. En attaquant le Cg3, ils pensent faire la décision comme le montrent la variante : 16.Ce4 Ce7 17.Fb3 Ff5 ! La fermeture de la colonne 'f' met fin à l'attaque blanche alors que le roi blanc se retrouve en difficulté. Mais Spielmann joue un coup improbable.

    Attaquez avec Rudolf Spielmann (2)

    16.Txf3!!

    Après avoir sacrifié un cavalier dans l'ouverture, l'Autrichien sacrifie une tour. Mais il ouvre la colonne 'f' pour la dame et le roi noir se retrouve totalement démuni. Vous pouvez remarquer que l'aile-dame noire n'est pas développée, ce qui relativise l'avantage matériel des Noirs. La tour a8 et le cavalier b8 ne sont pas en mesure de jouer, ce qui annule ladite supériorité.

    16...gxf3 17.Dxf3 Cf6

    Encore la meilleure façon de parer le mat en f7 puisque 17...Ce7 perd sur 18.Ch5+ Rh7 (Rg6 est identique) 19.Fe4+ et mat au coup suivant.

    18.exf6+ Rf8

    Les Noirs ont fermé la colonne 'f'en rendant un cavalier. Ils ont encore une tour supplémentaire mais leur sous-développement reste désespérant. Spielmann n'a peut-être pas fini le sien mais il créé une menace à chaque coup.

    19.Ff4 !

    Attaque c7. Ce qu'il faut comprendre c'est que même avec du matériel en moins, un bon coup n'est pas le plus violent mais le plus efficace. Ici, le Ff4 a une nouvelle cible et il libère la tour qui peut redondir en e1 ou en f1.

    19...Ca6

    La défense naturelle puisqu'elle conjugue la protection de c7 à la sortie du cavalier.

    19...Fd6 était envisageable mais ne suffit pas : 20.Fxd6+ cxd6 21.De3 ! menace De7. Les Noirs sont perdus :

    - 21...Dxf6 22.Tf1 Dxf1+ 23.Rxf1 Cc6 24.Df4+ Re7 25.Df7+ Rd8 26.Df6+ suivi de Dxh8 gagne

    - 21...Th7 22.Te1 Fd7 23.Fxb7 regagne la tour avec un avantage matériel énorme.

    20.De4 !

    Menace de l'attaque à la découverte par Fd6+

    20...Dg4

    Sur 20...Dxf6 21.Tf1

    21.Fxb7 !

    Une petite combinaison de déviation du fou qui gagne la dame.

    21...Fxb7 22.Fxh6+ Txh6 23.Dxg4 Th7

    23...Txf6 24.c3 Fe7 25.Cf5 Tf7 26.Ch6 Tg7 27.Tf1+ +-

    24.Dg6

    La partie est terminée : les pions blancs sont trop nombreux et surtout les pièces noires sont complètement hors-jeu.

    24...Tf7 25.c3 Fd6 26.Cf5 Fe4 27.Dh6+ Rg8

    Si 27...Re8 28.Te1

    28.Dg5+ Rh8 29.Ch6

    Les Noirs abandonnent. Ils perdent encore du matériel.

     

     


    Tags Tags : , , , , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :