• Les chefs d'oeuvre de Capablanca

    Il y a 70 ans, le 8 mars 1942, Jose Raul Capablanca décédait à New York, à l'âge de 53 ans. Je vous propose de lui rendre hommage au travers d'un petit florilège de parties commentées du champion cubain.

    La première partie est la dernière qu'on lui connaisse. Elle a été publiée récemment. Seule la seconde femme de Capablanca, Olga, la connaissait : c'est elle qui détenait la feuille de cette partie amicale jouée par Capablanca contre Savielly Tartacover en 1938 à Paris. Le champion cubain aurait dit qu'avec cette partie, il aurait offert un bijou à sa femme. Bien longtemps, en 1987, sa veuve voulut la publier pour 10 000 $. Aujourd'hui, il nous reste un nouvel exemple du jeu si simple en apparence de Capablanca.

     

      

     

    Lors du tournoi de Moscou en 1925, Capablanca a perdu contre deux joueurs soviétiques mais il a fini le tournoi en force et termine néanmoins à la troisième place. Contre Zubarev, il remporte un prix de beauté, même si l'analyse a montré que sa combinaison n'était pas gagnante dès le début

     

     

     

    En 1927, Capablanca est au sommet de son art. Il remporte aisément le tournoi à six de New York avec le score de 14/20 devant Alekhine, Nimzovitch, Marshall, Spielmann et Vidmar. Contre Nimzovitch, il prend son adversaire à son propre jeu. En 1911, Nimzovitch avait récusé la participation de Capablanca au tournoi de Saint-Sébastien. Le Cubain lui avait déjà administré une nette défaite.

     

     

     

     La partie suivante est un exemple classique et fantastique de l'importance de l'activité en finale de tours. Il joue un sacré tour à Tartacover, lors du tournoi de New York en 1924, qui est pourtant un très bon finaliste.

     

    Terminons enfin par une victoire convaincante contre Alexandre Alekhine dans la 7è partie de leur championnat du monde. Les Blancs prennent l'avantage et Capablanca transforme son pion supplémentaire en une attaque contre le roi noir, qui est menée avec brio.

     

    Golombek}) 21. Be4 Qh3 22. Qd2 {Les Noirs n’ont pas non plus la possibilité d’attaquer le roi blanc.} Be6 23. c4 {Avec l’idée Db4%2B} a5 24. Rg1 $1 {Cette fois, Capablanca rend le pion mais ses pièces visent le roi noir avec l’ouverture de la colonne ’g’} Qxh2 {Alekhine a vu la menace qui est Db2} 25. Rh1 Qc7 26. Qb2 {vise la case a3} Qc5 {La pointe de la défense Dxh2} (26... -- {Les Blancs avaient une menace très sérieuse :} 27. Qa3%2B Kg8 28. Bh7%2B Kh8 29. Rdh4) 27. Bd5 {Capablanca multiplie les menaces qui portent toujours contre le roi noir} (27. Bxb7 $4 Qb4%2B $19) 27... Ra6 ( 27... Rad8 {est suggéré comme une meilleure défense mais elle ne suffit pas.} 28. Bxe6 $1 Rxd4 (28... Qb4%2B $2 29. Ke2 Rxd4 30. Qxd4 fxe6 31. Rh8%2B Kf7 (31... Ke7 32. Qxg7%2B Kd8 33. Qd4%2B Ke7 34. Rh7%2B Kf8 35. Qh8#) 32. Qf4%2B Ke7 33. Qc7%2B Kf6 34. Rxe8 $18) 29. Rh8%2B Ke7 30. Qxd4 Qxd4 31. Rxe8%2B Kxe8 32. Bxf7%2B Kxf7 33. exd4 {entre dans une finale de rois gagnante.}) (27... -- 28. Bxe6 fxe6 29. Rf4%2B Kg8 30. Qc2) 28. Re4 $1 {Ce petit coup découvre l’attaque contre g7.} Rd6 {Il n’est plus possible de défendre g7.} (28... Kg8 29. Rg1 $18) (28... g6 29. Qf6 $18) (28... f6 29. Rh8%2B $18) 29. Rh7 $1 {Toute la conception de Capablanca repose sur ce coup décisif} Ke7 (29... Qb4%2B $2 30. Ke2 Rxd5 31. Qxg7%2B Ke7 32. Qxf7%2B Kd8 33. Qc7#) (29... g6 30. Qg7%2B (30. Qf6 $4 Qb4%2B $19) 30... Ke7 31. Qxf7%2B $18) 30. Qxg7 Kd8 31. Bxe6 fxe6 (31... Rdxe6 32. Qxf7 $18) (31... Rexe6 32. Qf8%2B {/\ 33.Rf7 %2B-}) 32. Qxb7 Qb4%2B 33. Qxb4 axb4 34. c5 Rc6 35. Rxb4 Rxc5 36. Ra7 {Alekhine abandonne et considére que la prestation de Capablanca dans cette partie est une de ses meilleures sur le plan tactique.} (36. Ra7 Kc8 ( 36... Rc8 37. Rd4#) 37. Ra8%2B Kd7 38. Rb7%2B Kc6 39. Rxe8 Kxb7 40. Rxe6 {ne pose aucun problème en finale.}) 1-0 '/>

     

    Evidemment, ce choix de parties est totalement subjectif. Certaines parties auraient eu leur place dans cette sélection.


    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :